Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2015 4 19 /02 /février /2015 13:15

 

       On se tait devant Dieu pour l'écouter, l'admirer, le contempler, l'aimer et se laisser aimer par Lui.

                                                                   Jean Pliya

 

       Ô Marie ! Ô sainte et bonne Mère !

       Donnez-moi, donnez à tous de comprendre la grande valeur du      silence dans lequel on entend Dieu.

       Aprenez-moi à me taire pour écouter la Sagesse éternelle.

       Apprenez-moi à tirer du silence tout ce qu'il renferme, de grand, de surnaturel, de divin.

       Aidez-moi à en faire une prière parfaite, une prière tout de foi, de confiance et d'amour. Une prière vibrante, agissante, féconde, capable de glorifier Dieu et de sauver des âmes.

                                                            Marthe Robin

 

       Seigneur Jésus, vous qui, dans l'hostie silencieuse, ne cessez de prier le Père, apprenez-nous qu'il ne faut pas nécessairement bavarder pour prier, qu'il suffit de se recueillir, de faire attention à votre présence, de la concentrer sur vous, en un silence qui n'est pas vide, mais plénitude. Un silence qui seul peut exprimer les émotions profondes. Un silence empli de respect et de reconnaissance. Un silence de paix, de sérénité et de joie. Un silence assuré que vous êtes Tout et que le reste n'en vaut pas la peine. Une communion cordiale avec vous qui rêvez de vous laisser rayonner et de semer ainsi un bonheur fou.

       Comme ceux qui aiment sont heureux simplement parce qu'ils se trouvent ensemble, faites-moi réaliser dans le silence un peu de cette plénitude d'être avec vous, qui fera notre bonheur du ciel. Que j'oublie mes soucis en me disant "Vous êtes heureux..." Que nous ne fassions plus qu'un avec vous. Non en une jouissance possessive, mais dans une parfaite communauté de vue et d'action, en nous rapportant totalement à vous, pour devenir votre visage sensible, comme vous êtes celui du Père, en vous en remettant totalement à Lui.

                                               Un jésuite belge, 1951

 

       Adorer Jésus, c'est "fléchir le genou devant Lui", Lui soumettre sa vie, corps, âmes, esprit, pensées et biens, parce qu'on Le reconnaît comme son Sauveur, son Seigneur et son Dieu.

Il est vivant et tout près de nous.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Paroisse Saint Pierre en Pays d'Auge - dans Spiritualité
commenter cet article

commentaires