Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Voici quelques conseils pour nous aider à prier,

Tirés du livre du livre de Jean Pliya :

« Prier comme un enfant de roi »

Editions François-Xavier de Guibert

-o-o-o-o-o-


CONSEILS POUR PRIER
  

1 – Entrée en présence de Dieu, offrande de soi

L’interpeller respectueusement : « Viens Seigneur… Marche avec      moi, Seigneur… Pardonne-moi, Seigneur… » C’est vivre le moment présent avec Jésus dans une relation d’amour. « Approchez-vous, non pour supplier, mais pour écouter. Le suppliant, c’est Moi, quand je cherche à me faire entendre de vous (Ap 3, 20)

2 – Louange spontanée

Louer le Seigneur, le remercier avec des paroles simples venues du cœur. Que votre louange soit centrée sur Dieu, concrète, vivante. Restez toujours joyeux.

3 – Chants d’adoration et de louange

« Récitez entre vous des psaumes, des hymnes et des cantiques spirituels ; chantez et célébrez le Seigneur de tout votre cœur ; rendez toujours grâces pour tout à Dieu le Père, au nom de notre Seigneur Jésus-Christ » (Paul, Eph 5, 19-20). Que tout au long de votre prière, chantez si l’Esprit vous inspire

 4 – Silence d’adoration et de contemplation

« Pour toi, le silence est louange » (Ps 65, 2 version hébreu), « Il y a un temps pour se taire et un temps pour parler » (Qo 3,7°). Garder le silence un moment pour écouter Dieu. « En effet, aucun exercice ne vaut celui du silence ; toutefois ce n’est pas seulement la langue qu’il vous faut maîtriser, mais surtout l’esprit et le cœur. C’est alors que tu te sentiras en présence du Seigneur » (Séraphin de Sarov).

 On se tait devant Dieu pour l’écouter, l’admirer, le contempler, l’aimer et se laisser aimer par Lui. La parole de Dieu nous exhorte à contrôler nos pensées.

 « Ce n’est pas en faisant le vide en soi qu’on laissera place libre à la venue de l’Esprit Saint. Si vous avez des distractions, présentez-les dans votre prière de demande et servez-vous en comme moyen pour parler à Dieu et l’écouter. « L’essence de la prière n’est pas le silence, l’essence de la prière c’est l’amour… Quand j’essaie de me libérer de mes problèmes, de mes distractions, je lutte et pendant que je lutte, je ne prie pas. A la fin, viennent fatigue et découragement »

5 – Se nourrir de la Parole de Dieu

« Seigneur, que ta parole inspire mes pensées, mes paroles et change mon cœur. Amen! » Lire la parole de Dieu, s’en pénétrer afin de la prier avec son cœur. Prendre le temps de goûter cette Parole. Méditer en se représentant par la pensée la scène évangélique et y rejoindre Jésus. « La vraie méditation est une rencontre avec Jésus. Quand vous méditerez, vous découvrirez une joie, une paix intérieure. La prière veut dire chercher Dieu. Ce n’est pas seulement réciter le Rosaire. La prière veut dire ouvrir l’Evangile et chercher à être cette Parole écrite dans l’Evangile »

6 – Proclamation de Foi en la Parole de Dieu

Si de ta bouche tu proclames que « Jésus est Seigneur, et si dans ton cœur tu crois que Dieu l’a ressuscité, tu seras sauvé » (Ep 6,17). Il s’agit de dire ce que Dieu a fait pour nous en Jésus-Christ, par  l’Esprit-Saint, de proclamer qu’il a remporté la victoire pour nous, que nous sommes ses enfants, donc ses héritiers, et que nous pouvons dès maintenant vivre comme des enfants de Roi.    

   Comme l’amour, la foi ne peut se révéler que par les paroles et les actes. Il n’y a pas de foi sans proclamation de la parole. La foi grandit avec elle et nous pousse à proclamer la bonne nouvelle : Dieu le Père nous aime. Jésus, son Fils unique, est le Messie, le Sauveur, le Seigneur crucifié, mort, ressuscité, glorifié. Par la force de l’Esprit Saint, nous devenons des témoins de Jésus et des saints.

La foi est aussi fidélité à l’Amour de Dieu et obéissance à sa volonté, dans la joie comme dans la souffrance extrême.

 

7 – Prier avec Jésus, Marie et l’Eglise

Le « Notre Père », la prière que Jésus a apprise à ses disciples est le modèle de toute prière chrétienne. Elle nous montre comment louer Dieu et comment lui présenter nos demandes.

« Je vous salue Marie » est la salutation et le message de l’ange Gabriel adressés à Marie de la part de Dieu, la salutation à la Visitation, auxquels l’Eglise nous fait ajouter une demande d’intercession.

8 – Prière d’intercession et de demande

Dieu a besoin d’intercesseurs qui « se tiennent debout sur la brèche de l’enceinte, devant lui pour défendre le pays… » (Ez 22, 30). La meilleure prière de requête consiste à demander la réalisation du plan d’amour de Dieu et à agir pour que ce plan s’accomplisse.      Dieu aime qu’on lui adresse des demandes précises en ayant une pleine confiance en lui, en gardant une ferme espérance, en demeurant dans l’assurance que nous sommes déjà exaucés.           (Mc 11, 24)

9 – Repentir, confession des péchés et pardon

Le Saint Esprit vient pour nous reprendre, nous convaincre que nous avons péché et nous amener à la repentance.                                         Si on demande pardon à Dieu alors l’Esprit de Dieu nous remplit de sa plénitude et de sa puissance. Quiconque veut avoir de la puissance dans la prière doit être impitoyable à l’égard de ses propres péchés. Si une chose quelconque vous revient sans cesse à l’esprit dans vos moments d’étroite communion avec Dieu, c’est cette chose qui fait obstacle à la prière, rejetez-la.

Si on pense qu’on n’a pas péché, prions comme le Psalmiste : « Sonde-moi ô Dieu et connais mon cœur ! Eprouve-moi et connais mes pensées ! Regarde si je suis sur une mauvaise voie ».   (Ps 139, 23-24), et attendons la lumière du Saint-Esprit qui nous fera voir notre péché et en accepter la responsabilité.

Le refus de pardonner et de demander pardon est un obstacle majeur à l’exaucement de notre prière. Il faut pardonner du fond du cœur. C’est à cette condition que nous aussi serons pardonnés et comblés par le Seigneur (Mt 5, 23-24).

10 – Action de grâces pour Marie.                                                                 Recourir à Marie et prier avec Marie

Rendre grâce à Dieu d’avoir choisi et Béni Marie entre toutes les femmes pour faire d’elle la mère de Jésus. L’Esprit Saint lui a fait prophétiser que toutes les générations la diront bienheureuse parce que le Tout-Puissant a fait pour elle de grandes choses. Saluons donc  joyeusement Marie. Entrons dans sa prière de louange, le Magnificat. Nous aussi, proclamons-la bienheureuse.

Sur la croix, le Seigneur Jésus nous a donné sa mère Marie comme notre mère. Accueillons Marie chez nous en lui ouvrant notre cœur, en l’aimant, en nous confiant à elle et en lui parlant simplement comme un enfant parle à sa mère.

Il faut recourir à Marie, recourir à sa puissante intercession (noces de Cana). Marie est un canal privilégié de grâces et de bénédictions. Le saint Curé d’Ars lui demandait « d’offrir au Père Eternel son divin Fils tout sanglant, tout déchiré pour la conversion des pécheurs. C’est la meilleure prière. Toutes les fois que j’ai obtenu une grâce, je l’ai demandée de cette manière ».

11 – Pour réussir dans les études et dans son travail

Jésus qui habite dans votre cœur est lumière (Jn 8, 12). Il est bon de prier avant de travailler pour se confier à l’Esprit Saint, à la Vierge Marie qui sera votre gardienne et enfin à votre ange gardien.

12 – La plus grande prière de l’Eglise : La Messe

C’est le Repas sacrificiel auquel Dieu invite ses enfants pour les combler de grâce et recevoir leurs offrandes. C’est le sommet où culmine la prière de Jésus donnant sa vie pour sauver l’humanité.

Mais, auparavant, habillez votre cœur, réconciliez-vous avec Dieu, pardonnez à ceux qui vous ont offensés. Regardez l’hostie et la coupe levées : c’est le Seigneur de gloire. Adorez-le, louez-le. Il vient vous rassasier. Prenez et  mangez, malgré votre indignité. Ce pain du ciel vous brûlera comme un feu d’amour et vous serez purifiés. Ce vin royal vous donnera l’ivresse de la vraie vie dans le cœur de Dieu.       Le contact physique de Jésus vous guérira le cœur, le corps, l’esprit, car l’Eucharistie est un grand sacrement de guérison.

Chaque fois que vous le pourrez, courrez donc à ce rendez-vous du Golgotha. Ne vous contentez pas de votre prière solitaire. Votre réponse libre au don de Dieu en Jésus, faite en Eglise,  est la meilleur action de grâces, le plus beau chant de louange, votre prière la plus sublime.

 

Partager cette page

Repost 0
Published by