Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 08:29

 

Quand vous prierez, vous direz : Notre Père

 

         Prions donc, mes frères, comme le Maître nous l’a enseigné. La prière qui implore Dieu avec ses propres paroles, qui monte à lui avec la formule même du Christ, lui est douce et familière. Le Père reconnaît les paroles de son Fils quand nous prions. Celui qui habite dans notre cœur s’exprime aussi dans notre parole. Il est auprès du Père notre avocat pour nos péchés ; quand donc nous, pécheurs, nous prions, nous avons sur nos lèvres les paroles de notre avocat. Il a dit : tout ce que vous demanderez à mon Père, en mon nom, il vous le donnera ; combien plus efficace sera notre prière au nom du Seigneur, si nous demandons avec ses propres paroles.

         Et d’abord le Maître de la paix et de l’unité n’a pas voulu que nous prions individuellement et à part, afin que celui qui prie ne prie pas uniquement pour lui. Nous ne disons pas : Mon Père, qui est dans le ciel, ni : donne-moi mon pain quotidien. Et chacun ne prie pas uniquement pour soi que Dieu lui remette sa dette ; ou qu’il ne le soumette pas à la tentation et qu’il le délivre du mal.

         Notre prière est publique et communautaire, et quand nous prions, nous ne prions pas pour un seul mais pour tout le peuple, car avec tout le peuple nous sommes un. Le Dieu de la paix et le maître de la concorde, qui nous enseigne l’unité, a voulu que chacun prie pour tous comme lui-même nous a tous portés en un.

                                                        Saint Cyprien

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Paroisse Saint Pierre en Pays d'Auge - dans Spiritualité
commenter cet article

commentaires