Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mars 2017 7 19 /03 /mars /2017 06:04

Laisser jaillir en nous la source

 

       Un récit évangélique qui jaillit comme une source dans un clair matin, c’est cette grâce du dialogue entre Jésus et la Samaritaine. Vous vous rappelez les termes de ce dialogue : comment Jésus, partant de l’eau du puits, éveille peu à peu dans la conscience de la Samaritaine, une pécheresse, le sens de la présence divine en lui faisant découvrir précisément Dieu à l‘intérieur d’elle-même, au plus secret de sa conscience, comme une source qui jaillit en vie éternelle.

          Cette révélation indépassable, éternelle, infinie, n’a pas encore été comprise et ne peut l’être, en effet, que par une conversion très profonde, encore bien rare. Et pour juger avec justesse de la crise actuelle, à laquelle nous assistons, à laquelle nous participons, nous pouvons porter ce diagnostic : cette crise tient essentiellement à l’ambiguïté liée à la notion même de Dieu.

       De quel Dieu parlons-nous ? Est-ce que Dieu est un pouvoir extérieur à nous, qui nous domine, nous assujettit, nous pose une énigme, ou bien est-il une source qui jaillit en nous comme une vie éternelle, comme un espace illimité où notre liberté respire ? Il s’agit justement de passer du dehors au-dedans, de découvrir un ciel intérieur à nous-mêmes, d’entrer en contact et en dialogue permanent avec le visage bien-aimé, imprimé dans nos cœurs.

                                             Père Maurice Zundel (+1975)

                                              Magnificat n°292 mars 2017

Partager cet article

Repost 0
Published by Paroisse Saint Pierre en Pays d'Auge - dans Carême 2017
commenter cet article

commentaires