Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2016 1 08 /02 /février /2016 13:12

Entrée en Carême : Trois attitudes de tout l'être :

                    * L'aumône ouvre le cœur et les mains vers les autres

                    * La prière dirige le cœur et joint les mains vers Dieu

                    * Le jeûne aide à ne penser qu'à Dieu et à tendre les mains aux frères

 

Donner avec largesse

       Voyons si nous sommes charitables pour juger si nous sommes chrétiens. Jamais le luxe n’a plus régné dans le monde, et peut-être que jamais les pauvres n’ont été moins secourus : sommes-nous chrétiens avec des mœurs si languissantes ? Quel malheur pour nous, si ces richesses qui ne nous donnent que de l’inquiétude et que nous devons quitter un jour, devenaient un obstacle à notre salut, Dieu ne nous les ayant données que pour nous sauver par leur moyen !

       Vous n’êtes possesseur de vos biens, dès que vous êtes chrétien, que pour en être les dispensateurs ; donnez peu si vous avez peu, mais donnez beaucoup si vous avez beaucoup. Car quel plus grand patrimoine un père peut-il laisser à ses enfants que la perfection de Jésus-Christ qu’il a secouru en secourant le nécessiteux qui a eu recours à son assistance ?

       Heureux qui comprend ce mystère ! C’est un secret inconnu à l’esprit terrestre du monde, qui ne sait pas l’avantage qu’il y a de voir le besoin du nécessiteux par le motif sincère de la charité chrétienne. Heureux, dis-je, celui qui l’entend ! Il ne se rebute point de ce dehors ignominieux, ni de l’état misérable du pauvre, parce qu’il voit Jésus-Christ caché sous cette basse physionomie et sous ces haillons.

                                                                                 René Rapin (+1687)

 

La Carème est un temps fort de prière.

       Puisqu'à cette époque chacun et chacune d'entre nous va s'efforcer de faire un bon bilan de conscience ne vaut-il pas la peine de s'interroger : prenons-nous la prière suffisamment au sérieux ? Ne traduise pas immédiatement en termes quantitatifs! Ce n'est pas forcément plus de prières qu'il faut faire. C'est une question que nous avons à nous poser : suis-je vraiment présent à la prière que je prononce? Mon corps est à genoux et mon esprit vagabonde dans la rue. Ne sommes-nous pas de ces gens qui regardent ailleurs quand on leur parle ? Ce serait dommage qu'il en soit ainsi quand nous prétendons nous adresser à Dieu. C'est lui qui serait en droit de regarder ailleurs. Temps fort de prière donc : non pas forcément plus, mais mieux.

       C'est maintenant le moment favorable, dit saint Paul (2Co 6,2). Ne privons pas son appel de sa force en nous disant que c'est toujours le temps favorable si nous le voulons. Ce n'est pas demain, c'est aujourd'hui le temps du salut.

                                                                            Jean-Pierre Torrell, O.P.

                                                                          Magnificat 10 février 2016

 

Le jeûne

       Il existe de multiples façons de jeûner :

            - Choisir par exemple de ne pas juger, de ne pas critiquer l’autre, jeûner de toutes pensées et paroles négatives...

            - Se priver de télévision, de radio, d’alcool, de cigarettes ou du repli sur soi…

       Le mouvement de fond est le même. L’essentiel est de jeûner de tout ce qui nous coupe ou nous éloigne de la relation, de tout ce qui hypertrophie le « moi », de tout ce qui nous décentre de notre cœur profond. Bref, devenir des veilleurs.

       Le jeûne doit être un moment de vie et non un sacrifice imposé, ni une auto-flagellation. Un moyen de vivre notre chemin d’alliance avec Dieu.

       Le jeûne est une Pâque, un passage pour croire plus, aimer davantage.

                                                                                    Myriam Lejeune

                                                                                Prier de mars 2005

Partager cet article

Repost 0
Published by Paroisse Saint Pierre en Pays d'Auge - dans Carême 2016
commenter cet article

commentaires