Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2015 3 09 /12 /décembre /2015 16:16

 

       Le chapelet de la Miséricorde divine a été enseigné par le Christ lui-même à sœur Faustine Kowalska, lors d’une de ses nombreuses apparitions dont il la gratifia. Il lui demanda d’être l’apôtre de sa miséricorde.

 

       "Quiconque dira ce chapelet que je t'ai enseigné sera l'objet d'une grande miséricorde à l'heure de sa mort. Les prêtres le donneront aux pécheurs comme une ultime planche de salut : même le pécheur le plus endurci, s'il récite ce chapelet une seule fois, obtiendra la grâce de mon infinie miséricorde. Je désire que le monde entier connaisse ma miséricordre; je veux répandre mes grâces inconcevables sur les âmes qui ont confiance en ma miséricorde."

 

       Au début : Signe de croix… Notre Père… Je vous salue Marie… Je crois en Dieu… 

      Sur les gros grains du "notre Père", on récite les paroles suivantes :

Père éternel, je t’offre le corps et le sang, l’âme et la divinité de ton Fils bien-aimé, notre Seigneur Jésus-Christ, en réparation de nos péchés et de ceux du monde entier.

       Sur les petits grains du "je vous salue Marie", on récite les paroles suivantes :

Par sa douloureuse Passion, sois miséricordieux pour nous et pour le monde entier.

       Pour conclure, on dit trois fois :

Dieu Saint, Dieu Fort, Dieu Eternel, prends pitié de nous et du monde entier.

       Puis trois fois :

Jésus, j’ai confiance en toi.

Partager cet article

Repost 0
Published by Paroisse Saint Pierre en Pays d'Auge - dans Année de la Miséricorde Divine Soeur Faustine
commenter cet article

commentaires